Bruxelles

Nederlands | English

Plus de 200 000 voyageurs Airbnb se sont rendus à Bruxelles l’année dernière, et 44 % des hôtes qui les ont accueillis ont pu arrondir leurs fins de mois grâce au revenu ainsi dégagé. Un peu plus tôt dans l’année, la région de Bruxelles-Capitale a appliqué une nouvelle ordonnance prévoyant plusieurs restrictions abusives au partage de logement, dont une procédure d’enregistrement complexe et disproportionnée. Nos hôtes bruxellois passionnés ont dénoncé les conséquences négatives de cette ordonnance, notamment pour le secteur du tourisme. Nous espérons que les législateurs régionaux réexamineront les dispositions relatives au partage de logement de ce texte.

7 000 Annonces

1 800 € Revenus annuels de l’hôte type

230 000 Voyageurs accueillis l’année dernière

Donnez votre avis et partagez votre expérience

La Commission européenne a récemment lancé une courte consultation qui vous donne la possibilité de partager votre expérience du tourisme collaboratif en tant qu’hôte. Et si vous participiez ?

Faites entendre votre voix

Le partage du logement à Bruxelles: Ce qu'ils en pensent

Depuis avril 2016, une loi complexe sur l’hébergement touristique  est entrée en vigueur à Bruxelles. Les habitants qui partagent leur logement de façon occasionnelle sont désormais traités de la même manière que les hôtels. On leur demande ainsi de se soumettre à une démarche d’enregistrement contraignante.

Lire les déclarations

Signez la pétition: Demandez aux décideurs politiques Bruxellois des règles justes pour le partage de logement à Bruxelles

Les règles pour partager son logement à Bruxelles sont disproportionnées et complexes. Signez la pétition et demandez à Bruxelles de mettre en place des règles claires, simples et équitables pour les habitants qui partagent leur maison.

Signez la pétition